JEAN-MICHEL COUVE
DEPUTE-MAIRE DE SAINT-TROPEZ
   


En ma qualité de député-maire de Saint-Tropez, j’ai le plaisir,depuis maintenant cinq ans, de soutenir activement les Rencontres Internationales du Cinéma des Antipodes à Saint-Tropez.

Je me réjouis du succès de chacune des éditions annuelles qui permettent de renforcer des liens culturels et économiques entre la France, l’Australie et la Nouvelle-Zélande à travers une histoire vieille de près de deux cent ans.

Ces rencontres du Septième Art sont aussi l’occasion de faire découvrir le Var comme lieu idéal de tournage, terre de création, terre d ’image, aussi bien pour le grand public que pour les professionnels français et anglo-saxons.

Les Rencontres Internationales du Cinéma des Antipodes de Saint-Tropez proposeront en octobre 2004 la découverte d’une culture d’une grande richesse et variété, à travers le cinéma, la peinture, la photographie, mais aussi l ’histoire et le souvenir puisque sera évoquée cette année la mémoire des combats menés conjointement par la France et l’Australie lors de la Grande Guerre.

C’est pourquoi je suis très heureux d’accueillir la 6ème édition de ce festival du cinéma des Antipodes dans notre Cité tropézienne et de contribuer ainsi au développement des liens d’amitié entre les peuples australiens, néo-zélandais et français.